Dernières news
  1. Vidéos
  2. Le Cannet appliqué et sérieux !
  3. Tous avec Floriane Dance Compagnie
  4. La réception d’un promu ambitieux
  5. Walter Groen, le géant Hollandais

Origine et Classification

ORIGINE

Le basket-ball en fauteuil roulant (ou basket fauteuil) fut conçu à l’origine comme activité de rééducation destinée aux anciens soldats souffrant de lésions de la moelle épinière au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale.
La première rencontre a lieu en 1946 avant que la pratique ne s’étende à différentes catégories d’athlètes en fauteuil roulant.
Aujourd’hui, ce sport est pratiqué en compétition par plus de 25 000 personnes dans 90 pays du monde entier. Des milliers d’autres personnes jouent pour le plaisir dans leurs clubs, écoles et universités.

Le basket-ball en fauteuil roulant doit son essor dans le monde entier à Sir Ludwig Guttmann, le fondateur des Jeux paralympiques.
Le basket fauteuil est par ailleurs le sujet d’une série de télévision pour enfants, « Desperados », qui met en scène l’ancien champion paralympique britannique Ade Adepitan.

Basketball at Stoke Mandeville Hospital "1950"

CLASSIFICATION

Dans le handibasket, aucune différence n’est faite sur le type de handicap des athlètes. Chaque joueur se voit attribuer un classement correspondant à un certain nombre de points, et chaque équipe doit disposer d’un total de points minimum déterminé.

Quel type de joueur :

Est admissible et peut bénéficier d’une participation au basket-ball en fauteuil roulant :
Toute personne qui, en raison de la gravité de son handicap à la partie inférieure ou supérieure du corps (paraplégie, poliomyélite, amputation, autres, etc.), ne serait pas en mesure de pratiquer toute forme de basket ou autre sport traditionnel.
Nouveau depuis la saison 2000/2001 : le joueur valide est admis sous certaines conditions dans les différents championnats de France.

LE SYSTÈME DE CLASSIFICATION

Le Basket en fauteuil roulant se pratique avec des athlètes pouvant présenter des handicaps physiques différents.
Un système de classification qui reconnaît les capacités fonctionnelles des athlètes et leur accorde des points a donc été préparé afin de donner une chance égalée à tous, chaque joueur, suivant son handicap est classé de 1 à 5 points. Plus l’handicap est haut, moins il possède point et de ce fait, un joueur touché bas sera classé 3 points voir 4 points. Les valides étant d’office 5 points.

La classification estime le volume d’action de chaque joueur plutôt que sa puissance, ses qualités techniques ou son habileté. Le système a été présenté par le Dr Horst Strohkendt en 1982 et remplace celui de la classification médicale.

L’addition de la valeur des points des 5 joueurs d’une équipe détermine le total de points de cette équipe sur le terrain.
Un total maximum de 14 points par équipe est permis pour toutes les compétitions internationales :
Pour les deux équipes, les cinq partants et les combinaisons subséquentes de joueurs suite aux substitutions, ne doivent pas excéder un total de 14 points.

L’IWBF peut organiser des tournois dans lesquels elle permet d’excéder le total de 14 points (Coupes d’Europe des Clubs 14.5).

° 14,5 points est autorisé en « Nationale A » et « Nationale B »
° 15 points est autorisé en « Nationale C »
° 15,5 points est autorisé en Nationale 2

Ce nombre de points est fixé chaque année par la Commission Fédérale de Basket-ball avec avis de la Sous-commission Médico-Technique.

° Les championnats régionaux et les tournois qualificatifs pour ces évènements ci-dessus mentionnés
° Les championnats du monde de l’IWBF
° Les Jeux Paralympiques.

LES POINTS HANDICAPS DANS LES DIFFÉRENTS CHAMPIONNATS NATIONAUX:

Classe 1
Ces athlètes sans abdominaux ne peuvent exercer une rotation active du tronc. De façon générale, ce sont les paraplégiques de niveau jusqu’à D7 et au-dessus.

Classe 2
Ces athlètes peuvent exécuter une rotation du tronc et développer une stabilité active, soit les paraplégiques de niveau D8 à L1.

Classe 3
Cette catégorie regroupe les joueurs qui sont capables de fixer leur bassin et d’exercer une mobilité du tronc dans les plans frontal et sagittal.

Classe 4
Ces athlètes ont une bonne mobilité dans le plan frontal, peuvent se pencher en avant et se relever sans s’aider de leurs bras. Ce sont de façon générale les paraplégiques de niveau L2 à L4. Il est possible qu’ils puissent se pencher partiellement sur un coté mais pas d’une façon complète.

Classe 4.5
Volume d’action complète dans tous les plans, avec aucune faiblesse dans tous les sens.

Classe 5
Ces athlètes ont une mobilité active dans tous les plans.

Leave a comment

Demos

Nav Mode

Layout

Boxed
Wide

Background Image

Color Skin