img-champion-entete
Hornets Le Cannet Côte d'Azur

Les Hornets du Cannet plus rapides que les Léopards de Guyenne

Bordeaux

Comme prévu, les Hornets du Cannet n’ont pas manqué leur dernière apparition de la saison à Maillan en dominant largement les Léopards de Guyenne (82-43). Un combat assez inégal, il faut bien le reconnaître, entre les co-leaders du championnat et les lanternes rouges girondines.

Mais encore fallait-il prendre cette rencontre très au sérieux car d’ici quelques semaines, la saison des Hornets pourrait les conduire sur les grands boulevards. Ceux qui sont en pleine lumière et conduisent vers les plus beaux titres.

Aussi après avoir fait « le boulot » face à Bordeaux et offert du temps de jeu à tout son groupe, Daniel Paquet pense déjà à demain. Un avenir proche qui se résume à bien terminer la phase régulière du championnat en négociant au mieux les deux dernières rencontres à l’extérieur. « Nous avons encore ces deux matchs à Toulouse (le 1er avril) et à Hyères (le 8 avril) pour achever au mieux cette première partie de la saison » précise l’entraîneur du Cannet.

Ce n’est qu’après, que les choses très sérieuses vont vraiment s’enchaîner avec comme premier objectif, garder le titre en coupe de France face aux Marseillais (le 22 avril), puis se relancer dans la campagne européenne après une requalification des Cannetans en Euroligue 3 (du 28 au 30 avril en Turquie). Un retour dans le grand bain (turc) que Daniel Paquet accueille comme un bonus inespéré. « Je suis vraiment très heureux car cela nous ajoute une compétition très importante avant les play-offs à Paris et ce sera une excellente préparation car nous allons rencontrer des équipes de très bon niveau ».

Car contrairement à d’autres disciplines collectives, l’arrivée d’une nouvelle épreuve imprévue, qui se glisse entre la finale de la coupe de France et les play-offs du championnat et qui va engendrer de la fatigue mais aussi de grandes difficultés d’organisation pour se rendre sur les rives de la mer de Marmara, a donné le sourire à tout le club. « Nous avons trois compétitions à jouer et nous allons essayer d’en gagner le maximum » prévient déjà Daniel Paquet.

Il est donc clair que le plus beau commence pour les Hornets du Cannet !     

Au gymnase Maillan au Cannet,
Le Cannet bat Bordeaux : 82-43 (18-6 ; 24-10 ; 27-9 ; 13-18).

Arbitres : MM. Mesnil et Meni.

Le Cannet : Ramonet (9), Keller (6), Carlier (19), Guedoun (27), Mekhazni (6), Wembolua, Makambo (11), Le Vaillant (4). Entraîneur : D. Paquet. manager Général : D. Tupet