img-champion-entete
Hornets Le Cannet Côte d'Azur

Une Coupe sans modération pour les Hornets du Cannet !

Marseille

C’est avec une gourmandise assumée que les Hornets du Cannet se préparent à disputer leur cinquième finale de l’histoire du club dans cette belle épreuve de Coupe de France.

Un bilan qui se résume à deux essais manqués en 2012 face à Meaux et Hyères en 2014. Période pendant laquelle l’équipe du président Alexandre Farrugia et toute son équipe en ont profité pour asseoir les fondations du club pour une installation pérenne dans le top 3 des meilleurs clubs français. Une ascension qui a rapidement porté ses fruits puisqu’en 2014, les Cannetans faisaient leur entrée dans la Cour des Grands avec un double titre de champion de France et champion d’Europe (C3). Ils devront attendre l’année suivante pour un premier trophée en Coupe de France en dominant Meaux avant de récidiver la saison dernière en s’imposant d’un point devant Hyères (71-70).

Une victoire que l’équipe de Daniel Paquet, version 2016-2017, aimerait bien goûter à son tour ce samedi !

« C’est la première marche qu’il va falloir franchir en vue de nos prochaines compétitions (finale de Coupe de France, requalification en Euroligue 3 et final four du championnat de France). Même si nous avons dominé Marseille assez largement sur les deux matchs de championnat, ce sera tout sauf un match facile. Une finale de Coupe, c’est une totale remise en question et on repart de zéro » prévient déjà le coach des Hornets.

Dans ce genre de match où tout se joue en 40 minutes, la prudence doit rester de mise. « Marseille est une équipe que l’on connaît bien. La plupart des joueurs sont d’anciens internationaux, très expérimentés qui gardent cet esprit guerrier pour se transcender dans ce genre de match où, de toute façon, ils ont tout à gagner » insiste encore Daniel Paquet.

Un petit rappel à l’ordre si besoin en était pour que son groupe ne tombe pas dans le piège de la facilité.

Si le technicien cannetan s’est inquiété quelque peu pour trois de ses joueurs retenus pour un stage à Voiron avec l’équipe de France A (Houcine Belaïd, Luigi Makambo et Alexis Ramonet), il a vite été rassuré sur leur état physique et notamment celui d’Alexis qui a poursuivi son périple de stagiaire du côté de Nantes avec les Espoirs. « Ils sont revenus affutés et motivés comme jamais » s’est réjouit leur coach, qui a pu terminer sa semaine de préparation au grand complet et dans les meilleures conditions.

Voilà de quoi augurer une belle soirée en Gironde pour que les Hornets soulèvent leur troisième Coupe de France successive, ce qui serait, en soi, un bel exploit pour les « handis » du Cannet qui entreraient dans le club très fermé des trois couronnes successives en Coupe de France. Une sphère où seuls Meaux et les Nordistes de Berk ont pu pénétrer.

Une triple Coupe mais aussi un premier titre dans la saison, qui mettrait Stéphane Keller et les siens dans une position idéale avant de se déplacer en Turquie (du 27 au 30 avril) pour y disputer la phase finale de la WBC, épreuve où ils viennent d’obtenir une seconde chance et qu’ils ont également remportée à deux reprises (2014 et 2015).

Samedi à 20h au complexe sportif Elisabeth Riffiod à Villenave d’Ornon :
Marseille vs Hornets Le Cannet

Les Hornets Le Cannet : N°5. A. Ramonet, 7. S. Keller (cap.), 8. S. Carlier, 9. N. Guedoun, 10. K. Mekhazni, 11. H. Belaïd, 12. G. Wembolua, 13. L. Makambo, 15. H. Le Vaillant. Entr. : D. Paquet. Manager gal : D. Tupet.

Marseilles : F. Guyot , Y. Boustilla , M. Oulini , B. Roch, L. Badache , K. Amah , D. Falempe, M Gomez, Coach C. Zila