img-champion-entete
Hornets Le Cannet Côte d'Azur

Les Hornets Le Cannet vainqueurs de la Coupe d’Europe (Challenge Wili Brinkmann)

Coupe-europe-liesse

Les Hornets à 100 %

Après la désillusion de Porto Torres en Ligue des Champions, les Hornets du Cannet pensaient avoir dit adieu à l’Europe pour cette saison. Et puis, il y a eu « ce super cadeau » offert au groupe de Daniel Paquet de reprendre la route en C3. Une requalification qui allait les conduire en Turquie, à Yalova plus précisément, petite ville installée sur les bords de la Mer de Marmara.

Aussi c’est sans complexe et surtout sans pression que les Cannetans ont entrepris ce long voyage, d’autant qu’ils venaient de s’imposer quelques jours plus tôt en finale de la Coupe de France.

Dans ces deux poules de phase finale, les deux clubs espagnols de Valladolid et de Grande Canarie faisaient figure de finalistes potentiels. Outre ces formations hispaniques qu’ils avaient déjà rencontrées lors des précédentes épopées européennes, les Hornets avaient du mal à se situer par rapport aux autres clubs engagés. Une interrogation qui n’allait pas les tarauder bien longtemps puisqu’après avoir battu successivement Grande Canarie (66-48), les Russes d’Alliance (70-38) et les Israëliens de Ramat (83-62), les « Frenchies » du Cannet terminaient premiers de leur poule.

En demi-finale, l’adversaire n’est autre que Yalova, le club local, pendant qu’un combat fratricide s’engage dans l’autre tableau entre Valladolid et Grande Canarie.

Sans vraiment trembler, les Hornets vont écarter les Turcs de leur chemin vers la finale (79-60) où ils retrouvent Valadolid pour l’attribution du titre.

Une deuxième confrontation entre ces deux équipes puisqu’en ligue des Champions en Sardaigne en février dernier, les Espagnols avaient pris le meilleur sur les Hornets.

Programmée à 11h30 (heure française) ce dernier rendez-vous s’annonce donc beaucoup plus délicat pour les Cannetans. « Physiquement, c’était dur car ils ont trois joueurs qui sont très grands et qui roulent bien. Mais on est là, on reste au contact » explique Daniel Paquet pour résumer les deux premiers quart-temps temps qui restent à l’avantage des Espagnols (31-35). « Je leur ai dit que si nous continuions à bien défendre et avec un peu plus d’adresse, on pouvait le faire ». Après un troisième quart dominé par les Hornets (22-14), les hommes de Daniel Tupet vont appliquer le plan tactique à la lettre dans les dernières dix minutes, durant lesquelles « les grands » d’Espagne auront du mal à franchir la moitié de terrain. Et comme la réussite a enfin rejoint le camp du Cannet, les Hornets vont s’imposer (81-75) et soulever leur deuxième coupe de la saison.

« On est resté soudés et c’est vraiment un bel exploit. On nous a offert un beau cadeau et on a su en profiter » savourait l’entraîneur du Cannet après ce deuxième titre de la saison.

Après leur avoir octroyé une journée de repos (mardi), Daniel Paquet donne rendez-vous à ses joueurs dès mercredi soir pour amorcer l’ultime ligne droite de cette (déjà) très belle saison. Une dernière marche qui va conduire le groupe du Cannet en région parisienne où vont les attendre les Varois de Hyères dès la demi-finale du championnat de France (le 13 mai).

Finale de la C3 (Willi Brinkmann Cup)
Ce dimanche 30 avril 2017 à Yalova Turquie
Hornets Le Cannet vs Valladolid (Esp) 81-76 (15-21)(16-14)(22-14)(28-26)

Les joueurs : A. Ramonet (17), S. Keller (4), C. Carlier (9), N. Guedoun (33), K. Mekhazni, H. Belaïd (6), G. Wembolua, L. Makambo (8), F. Doumesche-Guedoun, Coach : Daniel Paquet